Trop de stress négatif quelque soit le métier de nos jours … heureusement c’est tout sauf une fatalité !

Les professionnels très exposés ont appris à le gérer collectivement et individuellement depuis plusieurs années, et bonne nouvelle se sont des méthodes et approches accessibles à tous.

Et vous, prêts pour changer la donne dans votre organisation ?

 

Se former pour ...

Le contexte du monde des affaires de ce nouveau siècle est en pleine mutation :

  • concurrence accrue dans chaque domaine d’activité ; marges réduites et coûts croissants ; innovation constante grâce à de nouveaux produits, services, structures de prix et méthodes et aussi des nouveaux canaux de distribution,
  • des clients exigeants, très informés
  • une quête individuelle de bien-être face à ce monde considéré brutal.

Certains économistes et historiens estiment ces transformations aussi fondamentales que l’arrivée de l’imprimerie. Ces bouleversements génèrent des difficultés croissantes pour les ressources vives de l’entreprise, absentéismes longs, désengagement, individualisme et burnout pour ne citer qu’eux.

Ceci dans l’entreprise se traduit souvent par beaucoup de changements, de rapidité de décisions :

  • une différentiation concurrentielle permanente,

  • une relation client parfois tendue,

  • et pour les salariés, cette aspiration à mieux gérer le stress, et ainsi trouver des forces nouvelles pour faire face et être plus aptes à maîtriser cette nouvelle donne.

 

Fort de mon expérience de 25 ans en entreprise et de ma spécialisation en gestion du stress, je propose une action de formation en 2 volets complémentaires. Pour une plus grande efficacité, il est utile d’agir sur les facteurs collectifs ET individuels :

  1. Les ressorts collectifs pour limiter les tensions dans l’organisation, ceci s’intègre parfaitement avec tout programme de l’entreprise pour diminuer les R.P.S. (Risque Psycho Sociaux). J’utilise une approche orientée solutions pour dynamiser le travail de groupe en lieu et place des traditionnelles méthodes basées sur la recherche des causes et responsabilités qui très souvent sclérosent la recherche d’idées novatrices et efficaces.
  2. Améliorer les ressentis et vécus en situations de tensions individuelles. Je transmet plusieurs techniques pour canaliser son stress négatif, gérer un conflit et ainsi gagner en confort de vie au travail. Car nous sommes tous uniques et la méthode qui convient à une personne est perçue différemment par son(sa) voisin(e). Je donne les clés et astuces pour gagner en calme et apaisement :
    • par des techniques comme la pression sur les points d’acuponcture (E.F.T.), la cohérence cardiaque utilisé par pilotes de chasse, l’auto-hypnose,
    • par un sommeil amélioré, se former à la sieste courte, accorder son rythme à sa chronobiologie, trouver une alimentation saine adapté,
    • et enfin par l’acquisition d’automatismes pour communiquer apaisé et ainsi déjouer les situations conflictuelles qui s’enlisent….

 

Satisfaire vos besoins

1-  Vos besoins seront revus en détail au premier rendez-vous.

Cette intervention sera construite à partir de ces besoins précis, que ce soit en termes de contenu et de modalités pratiques d’intervention :

  • définir les thèmes à prioriser,
  • acter les attendus,
  • répartir les interventions entre séquences collectives, séances d’acquisition de compétences (limitées à 12 personnes)
  • préciser les modalités de suivi du travail d’acquisition de chaque stagiaire,
  • poser les lignes d’un planning provisoire.

Il est souvent plus fructueux d’avoir la participation d’un représentant des personnes à transmettre ces nouveaux talents.

2-  Enrichir ce premier recueil (optionnel)

Il est très utile de compléter ce premier recueil des besoins par une “photographie” des besoins effectuée directement auprès des stagiaires. Ce sont eux qui pourront le mieux exprimer leur ressentis et points de vue de la situation vécus au jour le jour. Ce recueil révéra également d’éventuelles disparités individuelles. L’intervention n’en sera que plus ciblée et efficace (meilleure adhésion).

Blueficient propose un diagnostic de la situation sous forme d’enquête « motivation, bien-vivre dans mon organisation » :

  • Le choix des thèmes et des questions est modulable,
  • l’accès se fait via un lien vers une plate-forme indépendante garantissant l’anonymat des réponses et par conséquent une vue plus précise de la situation réelle,
  • les résultats d’ensemble sont présentés et donnent souvent lieu à une adaptation des contenus et/ou modalités d’interventions envisagés au premier rendez-vous.

 

3-  Le document « Projet d’accompagnement/acquisition de nouveaux talents »

Ce document reprendra comme élément fondateur de cette intervention les besoins et attendus prioritaires retenus par l’organisation et ses dirigeants.

Vous voulez que ces nouvelles connaissances durent et éviter l’éphémère :

  • Je fournis les exercices et méthodes à pratiquer après le stage.
  • Un suivi individualisé optionnel par vidéo-conférence offre le suivi et les réponses aux questions des stagiaires.

Car il est convenu de dire qu’après une formation conventionnelle, seuls 10 à 20% vont persister ! Les travaux d’Hermann Ebbinghaus en 1885 ont démontré que chaque répétition dans l’apprentissage augmente l’intervalle optimum entre deux répétitions. Pour une rétention quasi-parfaite des connaissances, au début les répétitions doivent se faire à quelques jours d’intervalle, la première avec une simple relecture rapide le soir même. Plus l’apprenant exerce de répétitions, plus il pourra les espacer, jusqu’à terme, avoir un intervalle d’une ou plusieurs années.

Les étudiants en prépa bien organisés le pratiquent quotidiennement, rejoignez leur pratiques pour plus d’efficacité !

Développer de nouvelles compétences

Toute acquisition de nouvelles compétences nécessite 4 fondamentaux :

– comprendre comment apprendre

– avoir envie d’apprendre, c’est trouver les ressorts qui nous amènent à sortir de notre zone de « confort », le statu quo, afin d’oser s’aventurer sur un nouveau chemin,

– mettre un pas l’un devant l’autre pour avancer sur ce chemin, et donc fournir des efforts chaque jour à pratiquer une technique, un comportement pour l’ancrer en soi,

– partir en confiance, facilitée par la bienveillance de l’environnement (formateur, climat du groupe).

Répondre à ces fondamentaux et créer les conditions de la réussite :

former une équipe solide, engagée et alignée entre le ou les dirigeant(e)s, le formateur et les stagiaires,

– s’accorder sur un parcours d’entrainement où chacun donne du sien selon son rythme et ses moyens (mes défis, mes progrès). Un effort réparti à 50/50 entre formateur et stagiaires pour une réussite collective et individuelle,

offrir un choix de méthodes différentes car nous sommes tous uniques et l’essentiel n’est pas la technique pour parvenir au mieux-être, mais de le vivre au quotidien.

élaborer une charte pour chaque atelier de formation reprenant les fondamentaux du respect mutuel, de l’engagement à progresser et de l’efficacité collective.

être accompagné dans la durée sur cette nouvelle aventure par :

un livret d’entrainement sur 20 à 30 jours,

un entretien individuel de suivi environ 1 mois après la formation pour affiner la progression, lever des doutes et encourager à pratiquer au quotidien.

S’exercer pour enraciner la formation

Vous voulez que ces nouvelles connaissances durent et éviter l’éphémère :

  • Je fournis les exercices et méthodes à pratiquer après le stage.
  • Un suivi individualisé optionnel par vidéo-conférence offre le suivi et les réponses aux questions des stagiaires.

Car il est convenu de dire qu’après une formation conventionnelle, seuls 10 à 20% vont persister ! Les travaux d’Hermann Ebbinghaus en 1885 ont démontré que chaque répétition dans l’apprentissage augmente l’intervalle optimum entre deux répétitions. Pour une rétention quasi-parfaite des connaissances, au début les répétitions doivent se faire à quelques jours d’intervalle, la première avec une simple relecture rapide le soir même. Plus l’apprenant exerce de répétitions, plus il pourra les espacer, jusqu’à terme, avoir un intervalle d’une ou plusieurs années.

C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire” – Mahatma Gandhi

Les étudiants en prépa bien organisés le pratiquent quotidiennement, rejoignez leur pratiques pour plus d’efficacité !

Tarifs pour entreprises et organisations

Ces prestations s’adaptent à chaque demande. Un rendez-vous d’environ 1 heure offrira le temps nécessaire pour bien comprendre vos besoins, le contexte et échanger sur le programme personnalisé.
Une offre de  formation vous sera alors envoyée au plus vite.
La prestation sera chiffrée selon les modalités et contenus convenus ensemble.